Les outils de travail d’un plombier : quelques exemples

Si votre plomberie vous pose des problèmes, appelez un plombier agréé pour que le travail soit fait rapidement ou trouvez une entreprise pour savoir s’ils peuvent vous aider. Pendant qu’il ou elle est chez vous, profitez de l’occasion pour apprendre. Ainsi, vous pourrez vous occuper vous-même de vos futurs petits travaux. L’une des meilleures techniques d’apprentissage consiste à observer ce qui se trouve dans la boîte à outils du plombier.

Quelques outils les plus couramment utilisés des plombiers

– Les pinces

Les pinces vous permettent de déplacer et de saisir de petits objets ; elles plient et façonnent également des fils et des petites tiges. Les pinces se présentent sous de nombreuses formes, mais le nez d’aiguille et la languette dans la rainure sont présents dans presque tous les kits de plombier.

Les pinces à becs pointus coupent et saisissent les petits tubes. Leur forme étroite et pointue permet de s’introduire dans des endroits difficiles d’accès.

Les pinces à bec effilé s’adaptent à presque tous les objets. Vous devez faire glisser sa mâchoire et la bloquer en place. Les plombiers utilisent fréquemment cette pince en raison de sa polyvalence.

– Les limes

Il existe de nombreuses formes et tailles de limes, mais elles ont toutes une forme et un métal lisse. Les limes plates sont les plus courantes, mais il existe aussi des limes demi-rondes, rondes, à main, carrées, triangulaires et à aiguille. N’utilisez qu’une lime dont le manche est en plastique ou en bois. Les limes non protégées vous feront mal à la paume de la main.

– Calfeutrage ou Mastic de plombier 

Les plombiers utilisent le calfeutrage comme un outil de réparation simple, efficace et étanche. Par exemple, ils peuvent stabiliser une toilette en calfeutrant sa base. Le calfeutrage fonctionne également comme un agent d’étanchéité ; placez-le autour du fond d’un évier, et il adhérera à la vanité. Utilisez-le pour la finition des toilettes, des éviers, des baignoires, des douches et des drains afin d’empêcher l’humidité de s’infiltrer dans les interstices. L’humidité indésirable peut entraîner l’apparition de moisissures.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *